1---Château-de-Champrenard.png
Château de Champ-Renard

Au cours des siècles, ce château a subi diverses modifications. De l’époque féodale, il ne subsiste que la tour circulaire qui doit être l’ancien donjon, mais l’ensemble des constructions date du XVème et doit être l’œuvre des Gleteins. Le fronton triangulaire est du XVIIIème siècle, époque du Marquis d’Espinay. En 1898, le château est restauré par l’architecte Louis Germain.
Pour plus d'informations...


Le Savigny.jpg

Château le Savigny

Cet édifice, construit aux alentours de 1880 par Alphonsine Courajod - propriétaire de chevaux de courses, abrite des écuries remarquables et très bien conservées. Sols et plafonds sont constitués de lamelles en grès couleur pastel et de murs comportant les armes de Madame Alphonsine Courajod.

Les stalles destinées aux chevaux de course sont en bois massif ouvragé, les mangeoires possèdent des barreaux en bois sculpté.
Château de Pravins.jpg
Château de Pravins

La plus ancienne date connue est 1251. A cette époque, et jusqu’en 1556, Pravins appartenait aux "La Bessée" qui participèrent à la fondation de Villefranche et furent échevins aux XIIIème et XIVème siècles. 

Récemment restauré par sa propriétaire Mme Brossard, le château et son parc sont ouverts au public toute l’année, sur rendez-vous seulement.

Renseignements 
Téléphone : 06 14 44 12 97
Courriel : is.brossard@orange.fr

Site internet
4---Prieuré-de-Grammont--.png
Prieuré de Grammont

Les documents historiques sur ce prieuré sont relativement rares. Il ne reste aujourd’hui que peu de traces des bâtiments.
Du côté de l’aile nord du château, on peut encore apercevoir le mur du réfectoire avec ses quatre fenêtres romanes, au rez-de-chaussée, et une fenêtre géminée à l’étage. La chapelle a été détruite et ses murs épais abritent un chais

Le prieuré connut pendant six siècles une vie confortable. Au XVIIIème siècle, une mauvaise gestion du domaine conduisit au délabrement du monastère. Comme tous les biens de l’Eglise, les propriétés de l’ancien prieuré furent déclarées biens nationaux et vendues aux enchères en 1791.
La-Bessée.png
Maison "La Bessée"

Cette maison ancienne, située au lieu-dit "La Bessée", fut acquise en 1251 par Marguerite de Bagé - dame de Miribel et épouse d’Humbert V de Beaujeu -. Elle acheta cette demeure, qu’elle déclara être affranchie de "cens" et de "servis", au profit du monastère de Poleteins dont elle fut la fondatrice.
eglise-blacé.png
Eglise de Blacé

Elle fut construite en 1838, d’après les plans de Louis-Gaspard Dupasquier architecte, professeur à l’école La Martinière à Lyon.
Elle venait en remplacement d’une première église, entourée de son cimetière devenue trop petite, en mauvais état et située alors à l’emplacement de la place de Hautefort. Il faut s’imaginer une petite église gothique, déjà là en 1412.
5---Le-Château-du-Bost.png
Le Château du Bost

Situé à l’entrée sud du village, le château du Bost fut un fief noble appartenant au XVème siècle à la maison d’Ars.Son premier possesseur connu, Jean d’Ars en "rendit hommage" en 1459.

 Il est devenu, depuis 1848, la propriété de Madame la Comtesse de Villarson qui l’a fait notablement agrandir et restaurer.
Hélàs, en septembre 1895 un incendie détruisit le corpos central. Par la suite il fut reconstruit tel qu’on peut le voir aujourd’hui.
6---Le-Château-de-l’Hestrange.png
Le Château de l’Hestrange

Situé sur les coteaux ouest de la commune, dans le hameau du Paraguard, il y aurait eu à l’origine une tour de guet. Au XVIIIème siècle, on construisit un pavillon de chasse et au XIXème siècle, une jeune veuve voulut donner un style directoire à cette demeure .
Deux sphinx rapportés par l’un des nombreux résidents se trouvent sur la terrasse. Les arrières grands-parents d’Antoine de Saint-Exupéry ont habité ce château. L’actuel propriétaire est le petit cousin (au 17ème degré) de l’illustre écrivain.


Pour plus d'informations...